laulhere histoire made in france beret

Laulhère – Historique

English version below

L’année 2017 démarre sur les chapeaux de roues, et par n’importe quels chapeaux puisqu’en Janvier nous nous intéressons au béret. Ce symbole de la culture française est en effet le produit phare de la marque Laulhère, qui sera notre créateur du mois.

On débute aujourd’hui avec un premier article sur l’histoire de la marque.

Histoire et patrimoine

Le béret : des pâturages au tapis rouge

Le béret est devenu aujourd’hui l’un des symbole de la France, au même titre que la baguette, le camembert ou le vin. Il est désormais reconnu dans le monde entier et on le porte de New York à Tokyo.

Mais avant de devenir un emblème, le béret était surtout le couvre-chef favori des bergers béarnais, qui le fabriquait à la main à partir de la laine de leurs moutons. Il sera par la suite adopté par le corps militaire et le béret est porté notamment par les chasseurs alpins.

A partir des années 30, le béret devient la coqueluche des stars qui le portent sur les tapis rouges. Même si à l’origine il s’agit d’un chapeau masculin, les femmes se l’approprie également.  On pense particulièrement à Brigitte Bardot dans le clip de Bonnie and Clyde.

Laulhere Brigitte Bardot beret
Brigitte Bardot porte un béret dans les années 60

Le dernier fabricant dans l’héxagone

La maison Laulhère est fondée à Oloron Sainte-Marie (Haut Béarn) par Lucien Laulhère. La fabrique est dans un premier temps spécialisée dans le tissage de la laine et de coton. Ces étoffes étaient notamment utilisées pour la fabrication d’espadrille et de bonnets. A partir de 1840, la fabrique se spécialise dans la confection de bérets.

Laulhere historique beret made in France bearn

Laulhère fabriquera par la suite les bérets de l’armée française (activité qui existe toujours au sein de la maison) ainsi que des bérets civils.

En 2012, la maison est en perte de vitesse et elle est rachetée par le groupe Cargo. Ce coup de pouce permet de faire repartir la marque et en 2013, Laulhère obtient le titre d’Entreprise du patrimoine vivant français. La même année, Laulhère obtient également le label Origine France Garantie.

En 2014, Laulhère rachète son dernier concurrent en France, la société Blancq Olibet et devient ainsi le dernier fabricant de béret en France.

Aujourd’hui, ce sont 200 000 bérets qui sont fabriqués chaque année par les ateliers Laulhère.

Laulhère : Savoir-faire et modernisation

La fabrication d’un béret est procédé long et fastidieux qui passe par de nombreuses étapes (nous verrons tout cela plus en détail dans un article dédié).

Avec plus d’un siècle d’expérience, les ateliers Laulhère, toujours basés à Oloron Sainte-Marie, sont donc les détenteurs et protecteurs d’un savoir-faire rare.

Mais Laulhère a également décidé de dépoussiérer l’image du béret en l’introduisant dans la sphère mode. En effet, depuis quelques saisons, la marque propose une collection de bérets originaux.

Cette collection, qui allie tradition et glamour a permis à la marque d’être aujourd’hui présente dans les boutiques les plus prestigieuses à travers le monde.


2017 is here and it is time for us to start a new designer of the month. In January we chose to focus on one of the symbol of the French culture : the beret. This traditionnal hat is the core product of the French label Laulhère.

This week, we start by presenting the brand and its product.

Heritage

Beret : from pastureland to red carpet

The beret was born in the south west of France, near the border with Spain in a region called Bearn. At first, the beret was worn mainly by sheperds who were making it by hand using the wool from their cattles.

From the 1930’s the beret started to be worn by people of all age, gender and social status. It also started to be seen on the red carpets and was worn by actresses.

 

Greta Garbo Beret
Greta Garbo wearing a black beret

The last manufacturer in France

Laulhère was founded in 1840 by Lucien Laulhère. At first the house was weaving wool and cotton which were used to make beret and espadrille (traditionnal textile shoes). Soon, Laulhère started to focus on the making of berets.

Laulhere beret made in France

The workshops also started to make beret for the French army (which it still does nowadays).

In 2012, after some difficulties, Laulhère has been bought by the group Cargo. This fresh start renewed the production and in 2013 Laulhère was designated  ‘Entreprise du patrimoine vivant français’ (Living Heritage Company). The title rewards the companies for the excellence of their traditional and industrial skills (source : www.patrimoine-vivant.com). That same year, the brand also received the label ‘Origine France Garantie’ to vouch for the entirely made in France production.

In 2014, Laulhere bought their last competitor and thus became the last manufacturer of beret in France.

Nowadays, the factory produces over 200,000 beret each year.

Laulhère savoir-faire and modernisation

Producing beret is a long and tedious process (which we will see in a detailed article). With over a century’s experience, Laulhère is now the holder and protector of this savoir-faire.

However, to keep the beret to sink into oblivion, Laulhère had to constantly innovate and modernise their collection. For a few seasons now, the label offers a range of very galmourous and fashion berets. This line is now distributed all over the world in the most prestigious shops.

Laulhere beret made in france histoire

Trouver cette marque / Find this label

 

Logo The New Wardrobe Petit

The New Wardrobe Monthly

Get the best of ethical fashion every 24th of the month, hand picked and curated by our team of passionate fashionistas.

Recevez tous les 24 du mois le meilleur de la mode éthique, sélectionné par notre équipe de fashionistas passionnées.

You have Successfully Subscribed!