EcoChic Design Award Redress Fashion Competition Waste Sustinability Hong Kong

Initiative Mode éthique : EcoChic Design Award

Le EcoChic Design Award est une compétition ouverte aux étudiants de mode d’Europe et d’Asie. Le but est de créer une collection de prêt à porter en générant le moins de déchets possible et en utilisant des méthodes propres à la mode responsable.

Le compétition existe depuis 2011 et est organisé par l’ONG Hongkongaise Redress.

Redress

Cette ONG a pour but de promouvoir le développement durable et l’éthique dans l’industrie textile. L’organisation s’intéresse particulièrement aux déchets produits par l’industrie textile.

Pour accomplir cette mission, Redress travaille sur 3 plans :

  • l’éducation des jeunes créateurs de modes, notamment à travers le challenge EcoChic Design Award
  • l’éducation des consommateurs. Redress a notamment organisé une exposition en juillet dernier appelé « Y Waste? » (Pourquoi jeter?) A cette occasion, l’organisation a fabriqué une structure contenant 360 kg de vêtements de seconde main (représentant la quantité de déchets textile jetés toute les 2 min à Hong Kong seul).

Y Waste Redresse exhibition Hong Kong

  • Travailler en coopération avec les professionnels de la mode. En effet, l’organisation essaie de créer le changement en travaillant directement avec les professionnels du milieu de la mode en organisant notamment des colloques et des espaces de discussion.

Vous pouvez suivre l’actualité de l’ONG Redress via les réseaux sociaux :

Eco Chic Design Award

Depuis 2011 donc, l’ONG Redress propose à des étudiants de mode de montrer leur savoir-faire et leur engagement pour une mode meilleure au travers de cette compétition qui a lieu à Hong-Kong. Durant la compétition, les participants bénéficient de cours et de conseils pour les aider à approcher et à maîtriser les techniques de recyclage, d’upcycling ou de transformation du vêtement.

Après un passage devant un jury, les finalistes présentent leur collection lors d’un défilé. Cette année, les vainqueurs recevront notamment la possibilité de créer une collection capsule pour la marque Shangai Tang, un tutorat par la créatrice anglaise Orsola de Castro ou encore la possibilité de créer une tenue pour une mannequin chinoise.

Cette année, le défilé ara lieu le 20 janvier (demain donc) et vous aurez la possibilité d’assister au défilé, au premier rang, sans même bouger de votre salon. Pour cela, il vous suffira de vous rendre sur le site de l’EcoChic Design Award.

Parmi les juges de cette édition on retrouve notamment Orsola de Castro (créatrice et fondatrice de la marque From Somewhere et co-créatrice du Fashion Revolution Day), Susie Lau (plus connue sous le pseudonyme de Style Bubble, c’est une blogueuse mode assez impliquée dans la mode éthique), Stephanie Zhuge (journaliste mode pour le Elle China) ou encore Sakina M’Sa (créatrice de sa marque éponyme mais également fondatrice de la boutique Front de Mode).

Les finalistes

Amy Ward (Allemangne)

Cette étudiante de ESMOD Berlin a fabriqué de nouvelles fibres en découpant des vêtements de seconde-main et du surplus de tissus qu’elle a ensuite re-tricoté.

Amy Ward EcoChic Design ward 2015/16

Annie Mackinnon (Royaume-Uni)

Ici la créatrice a réutiliser des morceaux de vêtements de haute qualité en les intégrant à ses tenues par un procédé de collage. Pour le reste du vêtements, elle a utilisé des fins de stocks de tissus.

Annie Mackinnon EcoChic Design ward 2015/16

Belle Benyasarn (Thaïlande)

Cette créatrice utilisé des stocks de tissus et de cuirs dormants récupérés dans des usines thaïlandaises qu’elle a ensuite tissé à la main pour créer une nouvelle matière.

Belle Benyasarn EcoChic Design ward 2015/16

Cora Maria Bellotto (Espagne)

La créatrice a utilisé des robes de mariées de seconde-main, des draps et des stocks de tissus dormants pour créer ses tenues.

Cora Maria Bellotto EcoChic Design ward 2015/16

Esther Lui (Hong Kong)

Cette tenue est fabriquée à partir de stock de tissus récupérés dans les usines de textile et d’étiquettes de vêtements.

Esther Lui EcoChic Design ward 2015/16

Pan Wen (Chine)

Cette créatrice a utilisé des fin de stocks de tissus ainsi que des vêtements vintage pour la construction de cette tenue.

Pan Wen EcoChic Design ward 2015/16

Patrycja Guzik (Pologne)

Ici il s’agit de tissus abîmés et de vêtements chinés que la créatrice a ensuite re-tissés pour en faire de nouvelles matières.

Patrycja Guzik EcoChic Design ward 2015/16

Sara Kiani (Royaume-Uni)

La créatrice a utilisé des draps et des dessus de couettes récupérés dans les hôtels londoniens pour ses créations.

Sara Kiani EcoChic Design ward 2015/16

Tsang Fan Yu (Hong Kong)

Ce créateur a utilisé des surplus de tissus pour créer les vêtements. Il a notamment récupérés du chanvre biologique et du tissus à base d’ananas dans des usines asiatiques.

Tsang Fan Yu EcoChic Design ward 2015/16

Wang Di (Chine)

Cette étudiante s’est servi des fin de stock de tissus de son université de design pour créer sa collection.

Wang Di EcoChic Design ward 2015/16

 

L’EcoChic Design Award est une initiative intéressante et importante car les créateurs sont à la base de la mode que nous achetons. Il est donc primordial qu’ils soient informés sur les impacts de l’industrie textile et sur les outils à leur disposition pour réduire cet impact.

Les créateurs de mode ont un rôle crucial à jouer dans le développement de la mode éthique et responsable.

Logo The New Wardrobe Petit

The New Wardrobe Monthly

Get the best of ethical fashion every 24th of the month, hand picked and curated by our team of passionate fashionistas.

Recevez tous les 24 du mois le meilleur de la mode éthique, sélectionné par notre équipe de fashionistas passionnées.

You have Successfully Subscribed!