Food Mixing Recipe

Quelle recette du succès pour la mode éthique ?

On le sait, la mode éthique ne bénéficie pas toujours d’une bonne publicité. En témoigne les réactions des gens lorsque le sujet est abordé : « Tu parles des vêtements de hippies / en sac à patate » sont le genre de commentaires que j’ai dû essuyé à plusieurs reprises (et je suppose fortement que c’est également le cas pour vous).

Evidemment, nous essayons tous à notre niveau de faire changer les mentalités à ce sujet, mais quelle pourrait être la recette du succès pour la mode éthique ?

1- Une cuillérée d’est-éthique

Il est primordial que les marques se concentrent sur l’esthétique de leurs collections. En effet, aussi écologique et équitable qu’il puisse être, un vêtement qui n’est pas »attractif » restera toujours sur le portant.

Il ne s’agit évidemment pas de dire aux marques de mode éthique de copier le style des enseignes de fast-fashion à succès. Faire des vêtements dans l’air du temps tout en respectant l’environnement et les hommes est tout à fait possible et de plus en plus de marques le prouvent.

Du fait de l’image négative de la mode éthique, les marques doivent faire encore plus attention à l’esthétisme de leurs collections qui seront forcement encore plus passée au crible par les consommateurs.

Aujourd’hui les consommateurs sont assez récalcitrants, on ne change pas des habitudes de consommation ancrées en un coup de cuillère à pot. Il faut donc que les marques usent de ruses pour faire entrer la mode éthique dans les mœurs et les gardes-robes des consommateurs dubitatifs. Cela passe avant tout par le fait de faire un produit qui ne crie « Je suis Green et ça se voit ». C’est en proposant des produits à l’esthétisme et à la qualité irréprochable que l’on attirera le grand public vers la mode responsable.

2- Une pincée de commune-ication

La communication des marques ne peut se réduire à l’aspect écologique ou équitable des collections. Dans un monde idéal, cet aspect ne devrait d’ailleurs même pas faire partie de la communication des marques car il semblerait tout simplement normal de faire des vêtements sans pour autant que cela signifie une destruction de l’environnement ou des abus sociaux.

Malheureusement l’industrie textile est bien loin de cette utopie et bien qu’il soit important de permettre aux consommateurs de savoir où et par qui les produits qu’ils achètent ont été fait, il ne faut pas non plus que cela devienne le seul argument de vente d’une marque.

Je vous conseille d’ailleurs de lire l’interview de Sébastien Kopp (fondateur de la marque Veja et de la boutique parisienne Centre Commercial) et Daniel Freitag sur le sujet. Ainsi, pour ces deux pionniers de la mode responsable, même si le développement durable et la transparence doivent devenir la norme dans la mode, cela ne justifie pas d’en faire le point central de sa communication et de son argumentaire de vente. (lire l’interview sur FashionMag ici).

En effet, avec les campagnes de greenwashing menées par certaines grandes enseignes, le consommateur est toujours un peu méfiant face à ce genre de communication. Et puis, encore une fois, lorsque l’on est une marque de mode, le plus important est bien évidemment le produit car c’est avant tout cela que le consommateur vient acheter.

En parlant de greenwashing, il est parfois difficile de savoir qui et que croire dans la communication d’une marque. Malheureusement il n’existe pour le moment aucun label global qui puisse attester de la bonne foi des marques.

Tout comme il existe des labels pour l’agriculture biologique et le commerce équitable, il serait pratique de pouvoir savoir, d’un coup d’œil à l’étiquette dans quelles conditions a été fabriqué le vêtement que l’on achète. Cela permettrait également de vraiment crédibiliser le discours des marques sur le sujet.

3- Saupoudrez le tout de facilité

Aujourd’hui nous vivons dans une société où, à peu de choses près, tout est accessible d’un tapotage de doigt sur un écran. Avec le développement de la technologie et notamment l’arrivée des smartphones, on peut presque tout faire grâce à une application.

Résultat, le consommateur veux que tout soit à portée de mains, sans qu’il est à y penser. Mais le problème de la mode éthique aujourd’hui, c’est qu’elle est relativement difficile à trouver. Pour la trouver, il faut prendre le temps de faire des recherches. Bien souvent, les créateurs ne sont pas disponibles près de chez soit, il faut alors commander sur internet (quand c’est possible) ce qui signifie créer un compte, rentrer les informations bancaires etc…

Autant d’étapes qui rendent l’accès difficile aux consommateurs paresseux et avides de shopping facile.

Bien sûr, les méthodes de production et la taille souvent réduite des marques de mode ne leur permettent pas forcément d’avoir une boutique dans une grande rue ou d’être présent dans les concept store à la mode. Cependant, il existe des solutions pour permettre aux créateurs d’être plus visibles : les pop-up store, les ventes éphémères et autres événements qui rassemblent les marques et les acheteurs!

 

Dans tous les cas, le chemin sera surement encore long avant que la mode éthique ne soit vraiment intégrée dans les habitudes de consommation de chacun, et il n’existe pas de recette miracle ou de solution toute faite. Et pour vous, quelle pourrait être la recette du succès de la mode éthique ?

 

Shop Wood Easy

 

 

2 comments

  1. En effet, je suis complètement d’accord.

    On essaye de faire tout cela à la fois, j’espère que c’est réussi :)

    Belle journée,

    Adrien

Comments are closed.

Logo The New Wardrobe Petit

The New Wardrobe Monthly

Get the best of ethical fashion every 24th of the month, hand picked and curated by our team of passionate fashionistas.

Recevez tous les 24 du mois le meilleur de la mode éthique, sélectionné par notre équipe de fashionistas passionnées.

You have Successfully Subscribed!