5 conseils pour une garde-robe ethique en 2017

5 conseils pour une garde-robe éthique en 2017

La nouvelle année commence, vous avez sans doute pris de bonnes résolutions et vous avez décidé de commencer à consommer la mode autrement ? Déjà, je vous dis bravo, et aussi bienvenue dans cette nouvelle communauté !

Je vous propose donc de débuter 2017 avec quelques conseils pour vous confectionner une garde-robe plus éthique.

1- Faire le tri

Avant de commencer à consommer autrement, il faut déjà savoir ce que l’on possède. Pour cela, prenez quelques heures pour vider entièrement votre dressing et faire le tri. Organisez ensuite les vêtements en plusieurs piles :

  • 1ère pile : Ceux que vous adorez, dans lesquels vous vous sentez bien, que vous portez souvent (au moins 5 fois par saisons)
  • 2nde pile : Ceux que vous ne portez pas souvent (entre 2 et 5 fois par saisons) mais dont vous n’arrivez pas à vous séparer (cette petite robe que vous portiez à votre premier rencard, le pull tricoté avec amour par votre mamie).
  • 3ème pile : Ceux dans lesquels vous ne vous sentez pas très à l’aise et/ou que vous ne mettez que rarement (moins de 2 fois par saisons)
  • 4ème pile : Ceux que vous n’avez pas mis depuis très longtemps ou qui ne vous vont plus.

Bien. Maintenant, il vous faut décider quoi faire avec les 2 dernières piles (3ème et 4ème). Plusieurs options s’offrent à vous : Revendre les vêtements en bon état ou les donner à des associations caritatives. Pour ceux qui sont trop abimés pour être revendus, on recycle ! Pour cela, vous pouvez chercher les points d’apport les plus proches de chez vous (on se renseigne sur le site de la Fibre du Tri).

Ensuite, il faut organiser les vêtements que vous allez garder. Triez les par saisons, ou par catégories avant de les ranger. Cela peut paraitre bête, mais quand on voit clair dans son dressing, il devient plus facile de s’habiller le matin.

chemise-mode-ethique-slow-fashion-the-new-wardrobe

2- S’éloigner des dictats de la mode actuelles

Le titre peut sembler étrange alors je m’explique. Il s’agit ici de prendre ces distances avec l’idée que vous devez suivre les dernières tendances pour être bien habillé. On le dit, on le répète, les tendances n’ont rien à voir avec l’élégance !

Comment fait-on cela ?

  • On troque la lecture hebdomadaire du Elle ou autre Grazia pour un bon roman. En effet, les magazines de mode poussent à un consumérisme sans limite (en plus d’imposer une vision totalement malsaine du corps féminin).
  • On se désabonne des newsletters qui vous poussent à l’achat constamment.

3- Savoir ce dont on a besoin

Maintenant que vous voyez plus clair dans votre dressing, il est temps de faire le point. Ce sera définitivement la partie la plus ardue, mais aussi la plus utile.

Il faut comprendre dans quels types de vêtements vous vous sentez bien, quelles sont les couleurs et les formes qui vous mettent en valeur.

Pour cette étape, vous pouvez si vous le souhaitez (et si vous le pouvez) vous faire aider par un professionnel, c’est-à-dire faire appel à un conseiller en image (comme Laure Derrey par exemple).

Lorsque l’on décide de consommer la mode autrement, il est en effet primordial de savoir choisir ses vêtements, cela vous permettra de vous assurer d’acheter ceux que vous aurez envie de porter saisons après saisons.

4- Faire des recherches, prendre le temps de réfléchir

Vous savez maintenant quel type ou style de vêtements vous souhaitez acquérir. Il est temps de les trouver !

Pour cela, on fait des recherches, on passe un peu de temps sur internet ou en boutique pour trouver LA perle rare.

La règle pour mieux consommer la mode c’est de ne pas se ruer sur le premier vêtement venu. « La patience est mère de toutes les vertues »

Vous avez trouvé LA perle rare ? Fantastique ! Mais avant de passer en caisse, on pense bien à essayer, à regarder les étiquettes histoire d’en apprendre un peu plus sur l’élue de votre garde-robe et surtout, on se pose les bonnes questions :

  • Est-ce que j’en ai vraiment besoin / envie ?
  • Est-ce que je suis certaine que je vais le porter ? Souvent ?
  • Est-ce que j’ai des vêtements / chaussures dans ma garde-robe qui vont s’associer avec celui-ci ?

Si vous avez répondu oui à ces questions, vous pouvez vous diriger vers la caisse.

5- S’amuser

Enfin, le dernier conseil que je peux vous donner pour une garde-robe éthique, c’est de vous amuser !

On parle bien de mode ici, il ne faut donc pas que vous habiller devienne un calvaire.

Si les étapes précédentes peuvent sembler compliquées, je vous assure qu’elles deviendront rapidement des automatismes dont vous n’aurez bientôt plus conscience (Si Si).

Autre point important, j’entends régulièrement que la mode éthique ne plait pas car elle est trop classique, trop basique. S’il est vrai que beaucoup de marques de mode responsable font le choix de produire des vêtements au style intemporel, rien ne vous empêche de les twister avec des accessoires originaux ! Appropriez-vous les basiques et apprenez à jouer avec !

 

Pour conclure, le plus important est bien entendu de le faire à votre rythme. Un changement de consommation est un processus long et surtout extrêmement personnel, chacun doit le faire en fonction de ses envies et de ses possibilités. Ce n’est ni une course, ni une obligation.

Logo The New Wardrobe Petit

The New Wardrobe Monthly

Get the best of ethical fashion every 24th of the month, hand picked and curated by our team of passionate fashionistas.

Recevez tous les 24 du mois le meilleur de la mode éthique, sélectionné par notre équipe de fashionistas passionnées.

You have Successfully Subscribed!