FashionTech Days 2017 la mode qui fait du bien

FashionTech Days – La mode qui fait du bien

Je continue à vous parler des FashionTech Days et cette semaine on s’intéresse au premier thème de cette 3ème édition : La mode qui fait du bien.

Cette année les FashionTech Days s’intéresse donc au rôle de l’homme au coeur de l’innovation. Si c’est bien l’innovation qui amènera le changement tant attendu dans l’industrie textile, il n’en reste pas moins que c’est l’homme qui fabrique (en grande partie) et surtout qui porte les vêtements.

La mode qui fait du bien

Lorsque l’on sait que la mode est la seconde industrie la plus polluante au monde, on comprend la nécessité de changement dans notre façon de concevoir, de produire mais aussi de consommer la mode.

Ainsi, la mode qui fait du bien s’intéresse à la mode qui protège autant l’environnement que l’homme.

Pour cela, les FashionTech Days mettent en avant le travail de startups qui se sont penchés sur ce problème. Je vous en présente quelques unes dans cet article. (Pour voir la liste complète, rendez-vous sur le site officiel des FashionTech Days).

Duoo Hopeful

FashionTech Days la mode qui fait du bien Duoo Hopeful

On commence avec une marque qui ravira ces messieurs en leur permettant de protéger leur entrejambes. Oui oui, vous avez bien lu !

Duoo Hopeful créé des caleçons qui protège des ondes de smartphone. Aujourd’hui, nous vivons entourés des ondes des smartphones et autres wifi, or celles-ci ne sont pas exactement très recommandées pour nos corps.

Les hommes en particulier ont tendance à garder leur téléphone dans la poche de leur pantalon, tout prêts donc de leur précieux bijoux de famille.

Les caleçons Duoo Hopeful bloquent 99% des ondes grâce à la technologie SilverShell (tissu composé de fil d’argent).

Une innovation qui fera du bien à l’homme et plus particulièrement aux hommes.

La vie est Belt

Fashiontech Days la mode qui fait du bien la vie est belt

La vie est Belt est une entreprise qui s’est penchée sur les problématiques environnementales et sociales liées à la mode.

Afin de contrecarrer ces deux impacts négatifs de l’industrie textile, cette marque se propose de participer au recyclage en créant des ceintures à partir de déchets et plus particulièrement de pneus de vélos usagés.

Par ailleurs, les ceintures sont façonnées à Tourcoing dans un atelier qui propose du travail aux personnes avec un handicap ou qui ont des difficultés à trouver du travail.

Un projet qui fait donc du bien à la fois à l’homme qui fabrique la mode et à l’environnement.

Milan AV-JC

FashionTech Days la mode qui fait du bien Milan AV-Jc

Vous avez certainement entendu parler de ‘zero-déchet’, ce mouvement qui vise à réduire au maximum nos déchets afin de limiter notre impact environnemental.

Mylène L’Orguilloux, la créatrice de Milan AV-J met en pratique cette technique pour la mode et plus particulièrement le patronnage des vêtement. En effet, cette étape primordiale de la conception d’un vêtement est aujourd’hui source d’un gaspillage monstre.

Or, en alliant technologie et connaissance du stylisme, il est aujourd’hui possible de réduire le gaspillage à cette étape de la fabrication d’un vêtement en retravaillant la façon dont sont imbriqués les futurs éléments qui composeront le vêtement.

Une entreprise qui fait du bien à la mode et à l’environnement donc.

 

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un article sur la seconde thématique des FashionTech Days : La mode qui simplifie la vie.

 

Logo The New Wardrobe Petit

The New Wardrobe Monthly

Get the best of ethical fashion every 24th of the month, hand picked and curated by our team of passionate fashionistas.

Recevez tous les 24 du mois le meilleur de la mode éthique, sélectionné par notre équipe de fashionistas passionnées.

You have Successfully Subscribed!