vegan fashion brands ethical fashion

Mode Vegan : explication et sélection


La mode éthique est un terme parapluie qui englobe plusieurs concepts comme la mode vegan, la production locale, l’éco-responsabilité ou eco-design ou encore la responsabilité sociale (commerce équitable …).

Je vous propose donc de (re)découvrir chacun de ces concepts à travers un article rassemblant une explication ainsi qu’une sélection de marques.

On démarre cette semaine avec la mode vegan.

Véganisme et mode

De plus en plus de fashionistas s’inquiètent du sort des animaux utilisé par et pour la mode. En effet, la mode est une industrie qui, comme l’industrie agro-alimentaire, utilise des matières animales que ce soit le cuir, la soie, les différents types de laines, les plumes / le duvet ou encore la fourrure.

Malheureusement, la production de ces matières animales se fait bien trop souvent dans des conditions inhumaines et les scandales semblent se multiplier ces dernières années.

C’est pourquoi certaines marques ont fait le choix de ne pas utiliser du tout de matières animales.

La mode vegan s’inscrit avant tout dans une philosophie et un mode de pensée plus large. En effet le véganisme est un mode de vie qui exclut toute consommation ou utilisation de matières animales que ce soit donc pour l’alimentation, l’habillement ou les cosmétiques.

Les matières

Les matières à éviter

Si vous souhaitez vous lancer dans la mode vegan, voici une liste de matières à éviter lors de votre prochaine virée shopping.

  • Cuir : C’est une évidence mais on le dit quand même. Lorsque l’on parle de l’impact du cuir, l’aspect souffrance animale est évident, mais l’impact environnemental du cuir est également dévastateur. En effet, le tannage du cuir nécessite l’utilisation de produits chimiques et nocifs comme le chrome par exemple.
  • Fourrure : Encore une évidence. La fourrure est également un désastre d’un point de vue souffrance animale, d’autant plus que certaines espèces sont élevées uniquement pour leur fourrure (contrairement au cuir qui est souvent un produit dérivé de l’industrie agro-alimentaire).
  • Plumes / Duvets : Les scandales sont nombreux depuis quelques années. Si les plumes sont souvent dérivés de l’industrie agro-alimentaire, c’est à dire prises sur des animaux déjà morts. Certaines fermes font désormais le choix de garder l’animal en vie (afin de pouvoir récolter plusieurs fois des plumes et donc d’améliorer le ‘rendement’). Le problème étant que les plumes sont donc arrachées sur un animal en vie dans un procédé particulièrement douloureux.
  • Laine : Là encore des scandales récents ont permis de révéler certains aspects dérangeants de la production de laine. En effet, avec la demande grandissante pour la laine, les éleveurs doivent produire toujours plus (et toujours plus vite). Les animaux sont donc régulièrement maltraités. Par ailleurs, une pratique en particulier a été dénoncée ces dernières années : le mulesing. cette pratique consiste à couper la peau autour de l’arrière train de l’animal afin d’éviter que l’animal soit atteint de myase. Cette pratique est particulièrement douloureuse (et dangereuse) pour les animaux.
  • Soie : La soie est produite grâce au travail du ver à soie. Malheureusement, la plupart des élevages de ver à soie n’attendent pas la fin de la transformation pour récolter les cocons et leurs habitants sont ainsi tués pour récupérer la soie.

Les matières à privilégier

Heureusement, il existe de nombreuses matières dont la fabrication ne passe pas par la case souffrance animale.

  • LiègeLe liège est une alternative naturelle au cuir. Il est d’ailleurs utilisé depuis très longtemps au Portugal pour fabriquer des sacs, des chaussures ou des vêtements.
  • Peace silk : Il s’agit d’une soie respectueuse des ver à soie, c’est à dire que les cocons sont récoltés après la transformation du ver à soie.
  • Tencel / coton bio / lin : Ces fibres sont bien sûr vegan mais elles sont également éco-responsables.
  • Fausse Fourrure : la fausse fourrure est généralement fabriqué à partir de matières synthétiques (dérivées du pétrole). Elle est utilisée depuis les années 50.
  • Simili cuir : Tout comme la fausse fourrure, le simili cuir ressemble au cuir, a le même toucher que le cuir, sans être une matière animale. Tout comme la fausse fourrure, le simili cuir est généralement fabriqué à partir de matières synthétiques.

Il faut tout de même noter que les matières synthétiques souvent utilisées pour remplacer les matières animales sont des dérivés du pétrole. En cela, elles sont donc non-biodégradables. Par ailleurs, leur production est particulièrement énergivore et polluante.

Heureusement, la technologie cherche à développer des matières à la fois sans cruauté et à faible impact écologique.

pinatex sustainable fake leather

  • Piñatex : Cette matière proche du cuir est fabriqué à d’ananas. Le procédé exact de fabrication est tenu secret mais cette matière est fabriqué à partir des feuilles d’ananas qui ne sont ne sont pas utilisés par l’industrie agro-alimentaire et donc normalement détruites.

muskin champignon simili cuir écologique

  • Muskin : Muskin est un cuir 100% végétal fabriqué à partir de champignons. La matière obtenue est résistante, non toxique et biodégradable.

La sélection

Il est temps maintenant de vous présenter une sélection de marques vegan.

Vêtements

  • Vaute Couture : Cette marque New Yorkaise propose une mode casual pour les femmes et les hommes. La marque utilise des matières bio ou recyclées et la production se fait en partie à New York.

Vaute Couture cruelty free vegan fashion

  • Annaborgia : est une marque américaine proposant une ligne de robes de mariées et robes de demoiselles d’honneur vegan. Les collections sont fabriquées aux États-Unis.

Annaborgia vegan couture wedding gowns

  • Stella McCartney : Est-il encore besoin de présenter Stella McCartney. La marque de luxe n’utilise aucune matières animales dans les collections.

Stella Mc Cartney Vegan Sustainable fashion

Chaussures

  • Bourgeois Bohème : est une marque anglaise pour homme et femme qui propose des chaussures au design intemporel, fabriquées au Portugal.

bourgeois boheme vegan boots

  • Susi Studio : est basé à Los Angeles. Les collections de chaussures féminines et élégantes sont fabriquées à partir de denim, de chanvre ou encore de simili cuir en bouteille plastiques recyclées.

Susi Studio Los Angeles Vegan

  • Sydney Brown : est également une marque américaine. La fabrication des collections se fait aux Etats-Unis et la marque utilise notamment du liège et du bois dans la production des chaussures.

Sydney Brown cork vegan shoes

Accessoires

  • Matt and Nat : propose des collections colorées et modernes. La marque propose des sacs et de la petite maroquinerie. Depuis quelques saisons, la collection compte également des chaussures. La marque utilise entre autre du liège.

Matt and Nat FW16 vegan bag shoes

  • Wilby Clutch : Des sacs et accessoires fabriqués au Royaume-Uni. La marque a reçu la certification de l’association PETA.

Wilby Clutch vegan UK

  • Freedom for Animals : a été créé par une amoureuse des animaux. La marque propose des collections de sacs et accessoires en matières vegan. Par ailleurs, la créatrice essaye de diminuer au maximum l’impact environnemental de la marque, notamment en utilisant des matières bio ou recyclées pour la fabrication des sacs.

Freedom of animals vegan bags

 

Logo The New Wardrobe Petit

The New Wardrobe Monthly

Get the best of ethical fashion every 24th of the month, hand picked and curated by our team of passionate fashionistas.

Recevez tous les 24 du mois le meilleur de la mode éthique, sélectionné par notre équipe de fashionistas passionnées.

You have Successfully Subscribed!