Safia Minney portrait fair trade people tree

Slave to Fashion – Interview de Safia Minney

English version below

Slave to Fashion Book Safia Minney Ethical Fashion Kickstarter

On ne présente désormais plus la marque anglaise People Tree, pionnier de la mode éthique. Depuis plusieurs décennies, cette marque britannico-japonaise propose des vêtements et accessoires pour femme fabriqués dans le respect de l’homme et de l’environnement.

La fondatrice de People Tree, Safia Minney, s’est fait la porte parole d’une mode meilleure et plus respectueuse, elle a d’ailleurs écrit plusieurs ouvrages sur le sujet : By Hand, The Fair Trade Agenda (2008), Naked Fashion (2011) et plus récemment Slow Fashion (2015).

Aujourd’hui Safia a décidé de lancer une campagne de financement participatif via Kickstarter afin d’écrire un nouvel ouvrage. Intitulé ‘Slave to Fashion’, le livre a pour vocation de donner une voix aux véritables fashion victimes, les ouvriers du textile exploités pour faire des fringues pas chères.

J’ai eu la chance de pouvoir lui proposer une petite interview pour comprendre un peu mieux le projet et son travail.

Interview Safia Minney

Safia Minney portrait fair trade people tree

Introduction

  • Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Ecologiste, humaniste, entrepreneuse sociale, auteure, créatif, mère et une bonne amie.

  • Quand et comment avez-vous commencé à vous intéresser à la mode éthique ? Pourquoi ? 

Je ne voulais pas donner mon argent à des sociétés qui ne respectent pas les gens qui sont derrière le produit, des sociétés qui détruisent l’environnement. J’ai donc souhaité soutenir uniquement des entreprises qui protège l’environnement et créent un changement social.

A propos de votre travail

  • Vous avez fondé People Tree il y a de cela 20 ans maintenant, est ce que vous pouvez nous en dire plus sur la marque et ses missions ?

People Tree a en fait été fondé il y a 25 ans :) La mission de notre marque est de mettre en avant l’environnement et le travail des artisans, le tout sans compromettre le style et la qualité.

  • People Tree s’organise beaucoup autour du commerce équitable. Pourquoi pensez-vous que cela est important ? 

People Tree est une marque 100% équitable. Nous étions même la première marque de mode a recevoir la certification commerce équitable pour l’ensemble de notre chaîne de production. Nous avons toujours soutenu l’idée d’un système plus juste.

J’ai également été à l’origine de la Journée Mondiale du Commerce Equitable en 2001.

A propos du livre ‘Slave to Fashion’

  • Vous avez déjà publié 3 ouvrages sur la mode éthique, en quoi ‘Slave to Fashion’ sera t’il différent ? 

Slave to Fashion va nous mettre face à l’histoire et aux visages des victimes de la mode et va permettre d’informer sur les moyens que nous avons pour les aider. Avec l’équipe de ‘Slave to Fashion’ nous allons rencontrer et réaliser des documentaires sur ces hommes, femmes et enfants qui sont exploités pour fabriquer des vêtements pas chers qui se retrouvent ensuite dans des magasins à travers le monde.

  • Vous allez donc donner une voix aux esclaves de l’industrie de la mode. A quel point est il difficile de les rencontrer et de mettre des mots sur leurs enfer quotidien ? 

Nous allons devoir nous infiltrer afin de rencontrer les travailleurs. Pour cela, nous avons un réseau sur place et de bonnes relations dans les syndicats de travailleurs ainsi que dans les organisations de commerce équitable. Nous voulons capturer leur histoire de la façon la plus honnête et la plus intègre possible et retransmettre leur histoire à travers des photos fortes et des documentaires.

  • Pourquoi avoir choisi le financement participatif pour cet ouvrage ? 

Le financement participatif permet de partager l’idée du livre dès le début du projet. Cela permet également une plus grande indépendance et une meilleure qualité. En partageant directement avec le grand public, nous pouvons comprendre ce que les gens veulent réellement savoir et ainsi écrire un livre plus pertinent. A travers le projet ‘Slave to Fashion’, nous souhaitons renforcer la discussion sur la mode éthique et promouvoir de meilleure pratiques dans l’industrie de la mode.

  • Le financement participatif vous permet-il d’avoir un meilleur contrôle sur le contenu, la production et la distribution du livre ?

Oui, en effet.

Conclusion

  • Quel conseil donneriez-vous a quelqu’un qui commence tout juste à s’intéresser à la mode éthique

Evidemment, essayer d’acheter moins dans les chaînes de fast fashion, faire le ménage dans sa garde robe, apprendre à styler différemment ses vêtements, échanger ses vêtements (swap), repriser ses vêtements et acheter vintage. Lorsque vous avez besoin d’acheter quelque chose de neuf, il faut essayer d’acheter  auprès de marques certifiés équitable, éthique et/ou bio.

  • Pensez-vous que nous, les consommateurs, pouvons avoir un impact sur l’industrie de la mode dans son ensemble ? 

Nous devons demander aux marques que nous aimons ce qu’elles font pour éliminer l’exploitation dans leurs chaînes de production.

Nous avons énormément avancé pour le droit des femmes au cours du siècle dernier. Nous avons réussit à abolir l’esclavage. Pourtant, le travail forcé et le travail des enfants reste très présent dans l’industrie textile (On ne pas être contre le travail des enfants et acheter de la fast fashion, il faut accorder son shopping et ses valeurs).

Il faut organiser des projections du film ‘The True Cost‘ avec ses amis et son entourage, soutenir le commerce équitable et les marques / boutiques de mode éthique.

[clickToTweet tweet= »Il est devenu beaucoup plus facile et cool d’encourager un mode de vie plus juste et éthique. » quote= »Il est devenu beaucoup plus facile et cool d’encourager un mode de vie plus juste et éthique. »]

Vous pouvez aller sur le site du World Fair Trade Organisation pour une liste de boutiques et d’organismes à travers le monde, c’est un mouvement en pleine expansion.

 

Pour soutenir le projet de Safia Minney, rendez-vous sur Kickstarter, il reste désormais moins de 10 jours pour lui permettre de réaliser son projet.

Retrouvez également des infos sur le financement participatif et le livre sur les réseaux sociaux :


Most of you already know the label People Tree. This pioneer in ethical fashion has been offering a range of womenswear and accessories for several decades know.

You may also have heard of Safia Minney, the founder of the brand but also one of ethical and fair fashion biggest support. She has been campaigning for a better fashion for more than 20 years.

She is also the author of three books about ethical fashion: By Hand, The Fair Trade Agenda (2008), Naked Fashion (2011) and more recently Slow Fashion (2015).

This year, she launched a Kickstarter campaign in order to publish a new book on ethical fashion: ‘Slave to Fashion’.

I was lucky enough to get an interview with her about the project.

Interview with Safia Minney

Safia Minney People Tree Fair Fashion

Introduction

  • Can you introduce yourself in a few words? 

Ecologist, humanist, social entrepreneur, author, creative, mother & good friend to many

  • How and when did you start to have an interest in ethical fashion? Why ethical fashion? 

I didn’t want to spend my money with companies that don’t respect the people who make the product and destroy the environment. I wanted only to support companies that create social change and protect the environment.

About your work

  • You have founded the label People Tree some 20 years ago, can you tell us a bit more about the brand and its mission? 

25 years ago actually :) The brand mission is about putting the producers and the environment first, without compromising on design and quality.

  • People Tree works a lot with fair trade. Why do you think this is important? 

People Tree is 100% Fair Trade company. We were the first international fashion brand to be certified Fair Trade throughout our supply chain. We have always campaigned for Fair Trade and a more just trading system. I initiated World Fair Trade Day in 2001.

About ‘Slave to Fashion’

  • You have already published 3 books about ethical fashion, how will ‘Slave to Fashion’ be different? 

Slave To Fashion will bring us face to face with the slaves in the fashion industry and the book and campaign will help inform us what we can do to liberate them. The ‘Slave To Fashion’ team will research and produce micro documentaries and interviews featuring stories of men, women and children caught in slavery, making clothes sold on the high street, worldwide. To achieve this, we will go undercover internationally, using our networks and relationships with trade unions and Fair Trade organisations, to interview workers working as slaves.

  • You’re going to give a voice to the workers of the fast fashion industry. How difficult is it to reach them and to put words on their daily hell?

We have great networks and relationships with trade unions and Fair Trade organisations. We will capture their stories faithfully with trust and integrity and show their pledge with strong photography and micro documentaries.

  • What made you switch from traditional book publishing to crowd funding campaign for this book? 

Crowd funding means sharing your idea with the public at a much earlier stage. It also promotes independence and ensures high quality reporting. By directly engaging with the general public throughout the campaign, we understand better what people really want to know about modern slavery and therefore we will be able to write a book with higher journalistic standard. Through ‘Slave To Fashion’, we are strengthening the network campaigning for ethical fashion, promote best business practice and greater social impact.

  • Will the crowdfunding campaign allow you to have more control over the content / distribution and production of the book? 

Yes

Conclusion

  • What advise would you give to someone who has just started to take an interest into ethical fashion and wants to clean out their closet from fast fashion? 

Buy less fast fashion, clean up your wardrobe, re-style, swap clothes, re-make your clothes and buy second-hand.  If you need to buy new, buy Fair Trade, ethical and organic certified clothing.  We should be asking the brands we love to tell us what they are doing to eradicate slavery in their supply chains.

  • Do you think that we, as consumers, can have an impact on the fashion industry as a whole?

We’ve done a lot in the last 100 years to promote women’s rights. We need to abolish slavery once and for all. Forced labour, child labour is still rife within fashion supply chains – so you can’t say you are against child labour and then buy fast fashion.  Make it your business to shop in line with your values.  Arrange a ‘True Cost’ movie screening with your friends, support Fair Trade and ethical pioneer stores and brands.  It’s cool to care and much easier to support ethical living today than ever before.  Check out World Fair Trade Organisation for a Fair Trade shops and organisations in Internationally – it’s a growing movement.  There are many inspiring campaigns features in my book and educational campaign ‘Slave to Fashion’, that you can support on Kickstarter, please pledge and support it.

[clickToTweet tweet= »be the change and be part of the Fashion Revolution » quote= »be the change and be part of the Fashion Revolution »]

 

To support Safia Minney’s project, get on Kickstarter and pledge! There are only 10 days left to help her bring this book to life.

To learn more about the project:

Logo The New Wardrobe Petit

The New Wardrobe Monthly

Get the best of ethical fashion every 24th of the month, hand picked and curated by our team of passionate fashionistas.

Recevez tous les 24 du mois le meilleur de la mode éthique, sélectionné par notre équipe de fashionistas passionnées.

You have Successfully Subscribed!